<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d24468080\x26blogName\x3dCulture+Buzz\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://culture-buzz.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://culture-buzz.blogspot.com/\x26vt\x3d-4436296362370073467', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
| 17 mars 2007

  • 300.000 vues en cinq jours : la fausse vidéo de Jean-Luc Delarue est un succès
  • Une opération virale bien pensée pour la nouvelle formule du magazine Choc
La vidéo est arrivée sur Internet et sur les téléphones portables ce week-end, et c'est comme si tout le monde savait qu'elle finirait par être diffusée : à l'heure où le moindre attentat, le moindre incendie est filmé sur téléphone portable par un témoin, il n'y aurait donc eu personne pour filmer les frasques de Jean-Luc Delarue dans le vol Paris-Johannesbourg ?





Apparemment si, si l'on en croyait quelques blogs qui ont commencé à relayer une même vidéo dès jeudi, annoncée comme "la vidéo du pêtage de plomb de Delarue". On commence par se faire avoir par ce film de mauvaise qualité, on ne se demande pas si c'est vraiment Delarue, on ne s'étonne pas qu'un vol long courrier se fasse dans un si petit avion... On regarde, amusé, jusqu'à ce que le Delarue en question arrache le bras d'un passager, que le film tourne à la farce et qu'on se rende compte qu'il s'agit d'une vidéo virale réalisé pour faire la publicité de la nouvelle formule du magazine Choc.


Opération éclair


Elle a été réalisée par l'agence spécialisée Buzzman en un rien de temps : "Nous avons été contactés par Choc fin février, et nous devions fournir une vidéo pour le 7 mars, date de lancement de la nouvelle formule du magazine", explique Georges Mohammed-Cherif, président de Buzzman. "Trouver un sosie convaincant fut le plus difficile. Puis nous avons trouvé un avion, des figurants, nous avons tourné le dimanche 4, le tout était en ligne le 7". Avec un plan marketing bien précis.


"Nous avons d'abord envoyé un doigt à cent personnes, accompagné de l'adresse d'un blog contenant la vidéo. Puis nous avons lancé une page dédiée permettant de partager la vidéo, de l'envoyer à ses amis. Ce n'est qu'après que nous l'avons mise sur les sites de partage vidéo", raconte George Mohammed-Cherif. En moins d'une semaine, la page dédiée a cumulé plus de 300.000 visites, plus de 150 blogs en ont parlé. Selon Technorati, qui mesure l'influence des blogs, "la vidéo fait plus parler désormais que l'incident lui-même".


"Respect" des internautes


Chez Buzzman, on ne cache pas sa fierté d'avoir aussi bien réussi son coup. Il ne s'agit pas pour l'agence d'un coup de chance, mais d'un ensemble de conditions qui ont permis le succès de la campagne : "Tout d'abord, nous avons consacré plus d'argent à la production qu'à l'achat d'espaces publicitaires, ce qui nous a permis de réaliser un film de qualité. Ensuite, les internautes ont joué le jeu, ont préservé l'effet de surprise sur leurs blogs, parce qu'on a évité de les duper. On n'a jamais caché que c'était une publicité".


Buzzman ne cache d'ailleurs pas son intention de surfer sur cette vague : d'autres surprises autour des frasques de Delarue pourraient rapidement débarquer dans vos boîtes mails...


Source : LCI
Auteur : Christophe Abric

Libellés : , , , ,